Segora Vignette competition 2016 winners - English et Français

First prize (English) - Elizabeth Ottosson, Grace

Elizabeth Ottosson’s short stories have been short-listed for awards on two continents, and she is currently revising two novels: Summers With My Father (aka the Depressing Literary Novel) and an as yet untitled young adult fantasy set in globally warmed Northumberland. A writer and translator, she recently relocated to her native Northern England after a decade of living in London and Australia. As well as being a bookworm, she is fascinated by Northumbrian history, and is a little too obsessed with music.

Download Grace

 

Judge's comments:
1st prize "Grace" - a thoughtful evocation of the loneliness of heroism, and of dying unheroically. This vignette is very special for its lulling rhythm, as of the sea cradling Grace Darling, and the calm simplicity of its language.


 

Premier prix (français) - Thérèse Bésnard, Cher Coulazou
 

 

Télécharger Cher Coulazou

 

Les commentaires du juge:

Un va-et-vient entre deux rivières. Le lecteur est emporté dans la fluidité de l’écriture tantôt bondissante, tantôt apaisée. Au fil des lectures se sont dévoilés la parfaite symbiose entre la nature et le narrateur, entre le Cher et le Coulazou, le plein et le vide, le proche et le lointain. L'eau, ou le flux des deux rivières, s’anime dans l’imprévisibilité des lignes irrégulières, dans les rythmes et les assonances.

 

Judge: Ed Briggs

Adjudication

The standard of the entries this year was high, making any assessment exciting and difficult. Some good entries unfortunately had to be discarded on grounds of mistaken identity - they were quite clearly poems and not the vignette's (poetic) prose! Three very strong entries rose to the top of the pile.

Highly commended (no order):
Ben Lawrence - "Lowesmoor" uses surreal strangeness to great effect; a blend of rite of passage and local apocalypse that is told with humour and tenderness.
Anne Woodford - "Cascade" is a very touching narrative combining many themes with grace, elegance and delicacy.
 

Cette année, le niveau des textes était particulièrement élevé et j’ai eu beaucoup de mal à les départager. J’ai pourtant dû en écarter certains, malgré leurs qualités, car c’étaient des poèmes plus que des vignettes et qu’ils ne correspondaient pas aux critères du concours. Au fur et à mesure de mes lectures, cinq textes se sont imposés. Le jugement littéraire naît de la rencontre entre une personnalité et un moment de vie avec, peut-être, un soupçon d’objectivité! Voici donc le choix auquel je suis arrivée. Merci pour le plaisir que j’ai eu à lire vos œuvres.

Mentions spéciales (dans le désordre) :
Francis Carpentier - Coup de tabac sous les tropiques pour la beauté de son écriture précise et le plaisir des mots
Géneviève Baraona - Eau profonde pour ses qualités oniriques
Géneviève Baraona - La douche pour la voix de la jeune narratrice si convaincante
Sylvie Hervé - Comment dire... pour son association réussie de l’abstraction et et de la corporéité.
 

Return to Top of Page